17e IMAGES HISPANO-AMÉRICAINES : 25 mars / 1 avril 2022

17e IMAGES HISPANO-AMÉRICAINES

25 mars / 1 avril 2022

17E IHA

LES SYNOPSIS DE TOUS LES FILMS

Algunas bestias (AVANT-PREMIÈRE)​

Dolores et Antonio sont invités par leur fille Ana et leur gendre Alejandro à passer quelques jours sur une île inhabitée, l’objectif étant d’amener les parents d’Ana à investir de l’argent dans leur projet de construction d’un hôtel. Le départ précipité de Nicolás, le gardien de l’île, les laisse dans un isolement total, sans possibilité de contact avec le monde extérieur. Peu à peu, les démons intérieurs de chacun se font jour.

Clara sola

Dans un village reculé du Costa Rica, Clara, une femme de 40 ans, repliée sur elle-même, se libère peu à peu du carcan des conventions religieuses et sociales qui ont dominé sa vie. Cette révolution intérieure la mènera à un éveil sexuel et mystique.

Compétition officielle (Competencia oficial)​ (AVANT-PREMIÈRE)​

Un homme d’affaires milliardaire décide de faire un film qui laisse son empreinte dans l’histoire. Pour ce faire, il engage la célèbre cinéaste Lola Cuevas, la star hollywoodienne Félix Rivero et le comédien de théâtre radical Iván Torres. Ils forment une équipe brillante qui ne peut pas travailler ensemble. Rivero et Torres ont peut-être un énorme talent, mais ils ont un ego encore plus grand. Pour leur inculquer un peu d’humilité, Lola leur lance une série de défis de plus en plus imaginatifs…

Employé/Patron (El empleado y el patrón) (AVANT-PREMIÈRE)​

L’employeur est un jeune patron d’une exploitation de soja, très préoccupé par la santé de son bébé. L’employé, un garçon de 18 ans qui a accepté la proposition d’embauche du premier pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille qui vient de s’agrandir. Leur entente est mise à l’épreuve lorsqu’un événement dramatique se produit sur la plantation.

Je tremble, ô matador (Tengo miedo, torero) (AVANT-PREMIÈRE)​

Chili, 1986, sur fond de dictature, « La Loca del Frente », un travesti sur le déclin, rencontre dans des circonstances inattendues, Carlos, un jeune révolutionnaire qui projette un attentat contre le général Pinochet.  Entre eux vont se nouer  des liens très forts. Par amour ou bien par conviction, le travesti accepte que son appartement serve de cache, et participe à une opération clandestine à haut risque.

Jungle rouge (AVANT-PREMIÈRE)​

Le 1er mars 2008, le commandant Raúl Reyes, numéro 2 des FARC, meurt dans la jungle sous le poids d’une tonne de bombes larguées par la CIA et l’armée colombienne. Avec son corps, les militaires récupèrent un  trésor : ses ordinateurs avec dix ans de correspondance de celui en charge des  négociations pour la libération d’une centaine d’otages (Ingrid Bettencourt en première ligne)  et qui officiait comme responsable des affaires étrangères de la plus vieille guérilla communiste du monde. Un document inouï où se croisent des politiques, des journalistes, des marchands d’armes, des diplomates, des tueurs à gages, des proches et même ses enfants. Le journal intime d’une utopie révolutionnaire devenue dans ses dernières heures un véritable cauchemar.

Karnawal (AVANT-PREMIÈRE)

Pendant le carnaval, à la frontière entre l’Argentine et la Bolivie, Cabra, un jeune danseur de malongo (la danse folklorique des gauchos de la Pampa), se prépare pour une compétition très importante. La sortie de prison de son père et la relation complexe qu’ils entretiennent vont bouleverser sa vie.

Le braquage du siècle (El robo del siglo)

Un violent orage s’abat sur la région de Buenos Aires. A l’abri sous un avant-toit, Fernando Araujo jette son mégot de cigarette dans l’eau et le suit dans son parcours vers l’égout qui passe sous une succursale de la banque del Río. Dans son esprit germe alors l’idée d’un braquage qu’il va préparer minutieusement en s’entourant d’«experts». Ce plan conçu très intelligemment sera-t-il couronné de succès ?

Le grand mouvement (El gran movimiento) (AVANT-PREMIÈRE)

Après une marche de protestation de sept jours destinée à obtenir leur réintégration dans les mines de Huanuni, Elder et et ses compagnons arrivent à La Paz. Ils trouvent à s’employer sur un marché, grâce à une vieille femme, Mamá Pancha, mais Elder tombe malade. Lorsque son état empire et que le médecin se déclare impuissant à le guérir, Mamá Pancha, très inquiète, le met en contact avec Max, un sorcier-ermite, qui va essayer de ramener le jeune homme à la vie.

Veine (Mother lode) (AVANT-PREMIÈRE)​

Le long voyage de J.

Jorge, 21 ans, vit dans un quartier populaire de Lima. Dans l’espoir d’ouvrir un jour son propre garage, il quitte sa famille et son emploi de moto-taxi pour aller chercher fortune à plus de 5000 mètres d’altitude dans la mine d’or la plus dangereuse des Andes péruviennes, La Rinconada. Très vite, naïveté et espérance s’effacent laissant la place à l’envers du décor, la face cachée de cet Eldorado terrifiant.

Nudo Mixteco

A la fête patronale de San Mateo, village mixteque de la région d’Oaxaca, les histoires de trois femmes s’entrecroisent. María, revenue au village pour des obsèques, renoue avec son amour de jeunesse. Chabela affronte son mari furieux de se voir remplacé après une longue absence. Toña revit un traumatisme lié à son enfance et décide de ne plus se taire. Ces trois femmes vont tenter, à leur manière, de s’affranchir des coutumes patriarcales et des traditions, dans une société mexicaine en pleine mutation.

Solo

Martín, pianiste virtuose et compositeur argentin, est depuis 4 ans patient de l’hôpital psychiatrique El Borda. Absorbé par la création de sa prochaine œuvre, il tente en même temps de faire face à sa maladie. Avec la perspective de pouvoir, un jour peut-être, jouer de nouveau devant un public.

Utama

Dans l’aride altiplano bolivien, un couple de vieux Quechuas mène une vie tranquille, mais en plein milieu d’une période de sécheresse, Virginio (80 ans) tombe malade. Conscient de l’imminence de sa mort, il cache sa maladie à sa femme Sisa. De plus, il est réticent à l’idée de migrer à la ville, malgré les tentatives de son petit-fils Clever venu leur rendre visite.

Zahorí (AVANT-PREMIÈRE)​

Dans la steppe de Patagonie balayée par le vent gris,  Mora, 13 ans, farouchement attachée à sa liberté, rêve de devenir gaucho. Elle se révolte contre l’école et s’affirme auprès de ses parents écologistes dont le rêve de vivre en autarcie se transforme peu à peu en cauchemar. Pour aider son ami Nazareno, un vieux gaucho mapuche qui est à la recherche de son cheval blanc, Zahorí, Mora va s’enfoncer dans les méandres de la steppe.

Amparo (INÉDIT)

Colombie, 1998. Dans une société régie par les hommes, la corruption et la violence, Amparo, une mère célibataire, se lance dans une course contre la montre pour que son fils échappe à une conscription militaire forcée et ne soit pas envoyé combattre un groupe de rebelles dans la zone de guerre la plus dangereuse du pays.

La ciudad de las fieras (INÉDIT)

Tato, 17 ans, est féru de hip-hop et de rap. Lorsque sa mère meurt, il se retrouve livré à lui-même dans Medellín. Avec ses amis Pitu et la Crespa, il tente d’échapper à la violence qui fait l’actualité quotidienne de la ville. Poursuivi par une bande armée, il doit fuir et se réfugie à la campagne chez son grand-père Octavio qu’il ne connaît pas et avec qui le premier contact est très difficile.

La civil (INÉDIT)

La fille de Cielo est enlevée par un cartel local dans une petite ville du Mexique. Devant l’attitude fataliste de son ex-mari et l’inaction des autorités, elle entame sa propre enquête. Après avoir gagné la sympathie d’un lieutenant de l’armée qui accepte de l’aider officieusement  en échange des informations qu’elle peut lui fournir, Cielo se lance dans une poursuite obsessionnelle des membres du cartel. Elle se retrouve alors entraînée dans une spirale de violence.

La pasión de Javier (INÉDIT)

Au début des années 60, marquées en Amérique latine par l’effervescence et le Romantisme de la révolution cubaine, Javier Héraud, un étudiant en littérature passionné et anticonformiste, entre en conflit avec son père qui s’oppose à sa vocation de poète. A l’université, il fait la connaissance de Laura, dont il tombe amoureux, et d’un groupe de jeunes poètes et intellectuels auprès desquels il va se donner corps et âme au monde de la politique et de la poésie.

La roya (INÉDIT)

Alors que les jeunes  de sa génération ont abandonné le travail de la terre et sont partis à la ville, Jorge est resté en compagnie de son grand-père malade dans la plantation de café héritée de son père. Depuis quelques mois il lutte avec obstination contre la roya, un champignon qui s’attaque aux caféiers. Les fêtes villageoises organisées dans la vallée sont l’occasion de retrouver ses amis d’école, son ex-petite amie Andrea, et d’affronter les souvenirs du passé.