17e IMAGES HISPANO-AMÉRICAINES : 25 mars / 1 avril 2022

17e IMAGES HISPANO-AMÉRICAINES

25 mars / 1 avril 2022

17E IHA

INVITÉS/ÉVÉNEMENTS

Du mercredi 23 mars au samedi 2 avril 

EXPOSITION RICARDO PONCE

de 13h00 à 18h00, Cour de l’Abbaye à Annecy-le-Vieux, exposition du peintre cubain Ricardo Ponce du 23 mars au 2 avril

RICARDO PONCE

Né en 1968 sur l’île de Cuba, Ricardo Ponce, peintre, sculpteur et céramiste, exerce son art à Valence depuis une vingtaine d’années. Celui qui dit « être né peintre » nous propose d’entrer dans son univers, original et puissant, inspiré de l’Art Brut, du dadaïsme et du cubisme. On est frappé, au premier regard, par l’usage du bleu et du vert vifs, de l’orange et du jaune si caractéristiques de la palette des couleurs caribéennes, avant de découvrir la marque profonde et durable laissée en lui par le monde dans lequel il a grandi, ainsi que la perception de l’histoire de son île et de ses souffrances. Souvent grave, parfois mystique, mais aussi tendre et poétique, sa peinture témoigne de la coexistence de plusieurs cultures étroitement liées. Venez découvrir sans tarder cet artiste singulier, à la technique picturale exceptionnelle.

Vendredi 25 mars et Samedi 26 mars 

ÁNGELES CRUZ 

Vendredi 25 mars à 18h30 au Cinéma Le Mikado

et samedi 26 mars à 20h45 au Cinéma La Turbine

ÁNGELES CRUZ (Tlaxiaco, Mexique, 1969)

Diplômée de l’École d’Art théâtral des Beaux-Arts de Mexico, elle fait des débuts remarqués dans le film La hija del puma (1994) et poursuit sa carrière au cinéma, au théâtre et à la télévision pendant une quinzaine d’années. En 2011, elle réalise La tiricia ó como curar la tristeza (ARIEL du meilleur court métrage en 2012), puis La Carta (2014) et Arcángel(2018), eux aussi plusieurs fois primés. Nudo Mixteco (2021) est son premier long métrage. Elle dit avoir choisi le langage très puissant du cinéma pour aborder des thèmes douloureux qu’il est nécessaire d’étudier et assume totalement le choix de ses histoires.

Projection du film Nudo mixteco en présence de la réalisatrice.

Samedi 26 mars

PIERRE MICHELETTI

Samedi 26 mars à 16H00 : Table ronde (Médiathèque)

et à 18h00 : séance de dédicaces (hall de la Médiathèque)

et aussi à partir de 18h00 : apéritif offert aux participants par l’ADCH et préparé par Artisans du Monde (si la situation sanitaire le permet)

TABLE RONDE : animée par Pierre Micheletti, président d’Action contre la Faim France.

Thème du débat : « Les acteurs de la solidarité internationale face à l’hyper-violence de certains contextes, en particulier en Amérique latine » 

PIERRE MICHELETTI

Après ses études de médecine, Pierre Micheletti devient médecin de terrain en Afrique, en Amérique et en Asie. Confronté à la misère, il s’engage dans l’action humanitaire. En 1996, il est nommé directeur des programmes de Médecins du Monde France. D’abord membre du bureau national, il préside ensuite l’ONG de 2006 à 2009. Pierre Micheletti est aujourd’hui responsable pédagogique du diplôme d’université « Santé, solidarité, précarité » à la faculté de médecine de Grenoble. Il enseigne à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble où il codirige le master « Politiques et pratiques des Organisations internationales ». Son premier ouvrage,  S’adapter ou renoncer (Marabout, 2008), est paru en septembre 2008 et a été suivi par de nombreuses autres publications en tant qu’auteur, coauteur, directeur, contributeur. En 2020, paraît 0,03% ! Pour une transformation du mouvement humanitaire international. Devant les graves effets de la pandémie de Covid 19 sur la situation économique mondiale, il fait la proposition (entre autres) d’un changement radical dans le financement des secours. Un chiffre la résume, qui donne son titre à l’essai. D’abord vice-président d’Action contre la Faim France, (2015-2019), il a été élu président en 2019 et réélu en 2020.

Dimanche 27 mars

SOIRÉE ÉVÉNEMENT / COLOMBIE : REGARDS CROISÉS SUR 52 ANS DE CONFLIT ARMÉ

Avec le concours de Bonlieu Scène nationale Annecy

Dimanche 27 mars à 16h à Bonlieu Scène nationale – petite salle

La projection du film Jungle rouge sera suivie d’un débat avec Juan José Lozano, Laurence Mazure, Yezid Arteta Dávila

JUAN JOSÉ LOZANO (Ibagué, Colombie, 1971)

De nationalité suisse et colombienne, il a fait ses études de cinéma en Colombie. Il se tourne ensuite vers la télévision et le cinéma, signant, entre 1994 et 1998, plusieurs documentaires pour le ministère de la Culture colombien. En 1998, il s’installe à Genève et se lance dans la réalisation de films engagés, sur la guerre civile en Colombie, Le bal de la vie et de la mort (2001) et sur l’intégration des jeunes étrangers à Genève, Un train qui arrive est aussi un train qui part (2003). Témoin indésirable (2008) fait suite à sa rencontre avec Hollman Morris, journaliste qui couvre depuis plus de 15 ans le conflit armé en Colombie. Jungle rouge (2021), film d’animation mixte sur les FARC, est son dernier film qu’il a coréalisé avec Zoltan Horvath. Parallèlement, il travaille sur des projets scéniques, collabore avec le théâtre St Gervais à Genève et a écrit un premier roman, Aquí no pasa nada.

LAURENCE MAZURE

Journaliste internationale indépendante, Laurence Mazure travaille depuis une trentaine d’années pour de prestigieux médias français et étrangers comme correspondante, reporter, envoyée spéciale. Elle est aussi productrice. Dans ses articles et reportages, elle traite des sujets politiques, économiques, sociétaux et culturels en lien avec divers pays ou territoires d’Afrique et d’Amérique latine. Sa connaissance approfondie de la Colombie, de son interminable conflit, des accords de paix de 2016 avec la guérilla des FARC, du processus de DDR (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion) et de réconciliation, rend son expertise précieuse. Elle nous éclairera sur les avancées du processus de paix et les nombreux obstacles qui subsistent pour que cette paix soit stable et durable.

YEZID ARTETA DÁVILA

Après des études de droit et de sociologie, il décide en 1984 de rejoindre la guérilla des FARC. Il obtiendra le grade de commandant. Blessé et capturé en juillet 1996 lors d’un combat avec l’armée colombienne, il est transféré à Bogota dans une prison de haute sécurité. Il y restera dix ans et douze jours avant de retrouver la liberté en 2006. Il annonce alors qu’il renonce à la lutte armée et s’engage en faveur de la paix et de la réconciliation entre Colombiens. Il quitte le pays en 2007 et s’installe en Espagne. Il enseigne à l’école de Culture et de Paix de l’Université autonome de Barcelone. Consultant auprès de gouvernements et de centres de médiation, analyste dans le domaine paix/conflit, il est aussi chroniqueur dans les médias et auteur d’essais et de romans. Le regard qu’il porte sur les FARC et l’histoire récente du pays permettra de fructueux échanges avec le public.

Plein tarif : 8 euros

Adhérents ADCH, Abonnés BSN : 5 euros

Lien BSN pour la réservation de billets : https://bonlieu-annecy.notre-billetterie.com/billets?spec=2078

Lundi 28 mars

MATTEO TORTONE

et NADÈGE LABÉ

Lundi 28 mars à 19h30 à l’Auditorium Seynod 

MATTEO TORTONE (Pinerolo, Italie,1982)

Matteo Tortone est auteur, producteur et chef opérateur avec une longue expérience dans le domaine du film documentaire créatif. Il est également le cofondateur et l’un des producteurs de Malfé Films. En 2011, il remporte le prix du jury du Kazan Film Festival pour White men, puis le prix de la meilleure photographie au Krakow Film festival pour Rada, en 2014. Enfin, pour Veine (Mother Lode) qu’il réalise seul, il reçoit le prix Eurimages Lab project en 2019 au Festival international du film de Thessalonique. Matteo Tortone, accompagné de Nadège Labé, sa productrice, présentera son film lors des 17èmes IHA et échangera avec le public.

 

NADÈGE LABÉ

Productrice.

Elle a rejoint la société de production française Wendigo Films en 2011. Passionnée par le documentaire de création, les innovations visuelles et narratives, elle développe des co-productions qui permettent de porter à l’international une nouvelle génération de réalisatrices et réalisateurs talentueux dont les œuvres méritent d’être accompagnées et soutenues en France comme à l’étranger. Elle accompagnera le réalisateur Matteo Tortone pour la présentation en avant-première de son documentaire Veine (Mother Lode).

Projection de Veine (Mother Lode) en présence du réalisateur et de la productrice.

Mardi 29 mars et mercredi 30 mars

ALEJANDRO LOAYSA GRISI 

Mardi 29 mars à 19h au Cinéma Les Nemours

et

Mercredi 30 mars à 14h au Cinéma La Turbine

ALEJANDRO LOAYSA GRISI (La Paz, Bolivie, 1985)

Après des études de communication en Bolivie et de publicité en Argentine, il commence sa carrière artistique dans la photographie, domaine dans lequel il se distingue très vite. C’est ainsi qu’il arrive 2ème au concours de photo de La Paz en 2012 et 1er l’année suivante. En 2014, il devient réalisateur de clips vidéo projetés dans différents festivals. Mais, attiré par « les histoires que l’on peut raconter par l’image », il se tourne vers le cinéma et réalise son premier long métrage,Utama (2021). Les thèmes sociétaux et environnementaux évoqués dans son film – le réchauffement climatique, la migration, l’acculturation – nous invitent à réfléchir à l’urgence de la situation.

Projection du film Utama en présence du réalisateur

Mercredi 30 mars

MANUEL NIETO ZAS

Mercredi 30 mars à 18h30 au Cinéma Le Mikado

MANUEL NIETO ZAS (Montevideo, Uruguay, 1972)

Ses études en sciences de la communication achevées en 1995, il travaille à la télévision libre uruguayenne en tant que responsable de production jusqu’à ses débuts au cinéma. En 2000, il codirige le court métrage Niko&Parker. Entre 2001 et 2006, il est assistant de direction, notamment pour les films 25 watts et Whisky, ainsi que pour Los muertos et Hamaca paraguaya. Il fait ses débuts de réalisateur en 2006 avec La perrera primé au festival de Rotterdam. En 2007, il crée Roken Films afin de développer et produire son projet, El lugar del hijo, de manière indépendante. Le film sortira en 2013. Son troisième long métrage, Employé/Patron (2021), présenté à la quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes, a été accueilli avec enthousiasme.

Projection du film Employé/Patron en présence du réalisateur et d’Alba Fouché, programmatrice chez Eurozoom

Adhésion à l'ADCH

Vous souhaitez adhérer à l’ADCH ?

Contact

A.D.C.H.
Association pour la Diffusion de la Culture Hispanique
4 passage de la Cathédrale
74000 Annecy France

+ 33 (0)6 62 06 08 91

adch.cine@gmail.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.